En quête de sens, le film

En quête de sens, ça commence avec un sentiment que nous sommes nombreux à avoir ressenti : le fameux « tout ça pour ça ». Je m’explique ! On a fait des études assez longues, décroché les meilleurs stages qu’on pouvait, puis signé un CDI dans des boîtes plus ou moins prestigieuses, on s’est expatrié, fait un tour du monde, changé de CDI, etc, etc..

Et puis, au fil des semaines, on réalise qu’on a coché toutes les cases qu’il fallait, mais qu’on s’est complètement perdu en chemin. Quelles sont nos valeurs ? Est-ce qu’on partage celles de notre boite, qu’est-ce que nous apporte ce job hormis le salaire ? Quelles sont les conséquences de notre mode de vie, de notre consommation ? Quel est notre impact sur le monde, en sommes-nous satisfait ? Avions-nous rêvé plus grand durant notre jeunesse ? Comment aligner mes valeurs, mon impact, mon job ?

Ce film est né des retrouvailles entre Nathanaël Costes et Marc de La Ménardiere. « Quand Nathanaël retrouve Marc à New York, les deux amis ne se sont pas vus depuis 10 ans et leurs trajectoires les ont éloignés : Nathanaël vient de finir un film sur l’accès à l’eau en Inde, Marc, lui, exporte de l’eau en bouteille pour une multinationale… Mais un accident vient interrompre son « rêve américain ». Cloué au lit, il se résout à visionner une série de documentaires laissés par Nathanaël sur la “marchandisation du monde”. Dès lors, sa conscience ne le laissera plus tranquille. Oubliant ses plans de carrière, Marc rejoint Nathanaël en Inde où ils commencent une épopée improvisée. »

Les intervenants sont tous inspirants, parfois farfelus, leurs propos sont parfois tellement évidents que ça parait trop simple. Et c’est bien là le thème du film, retrouver la simplicité, la sagesse et la volonté de s’engager pour faire partie de ceux qui façonnent un monde meilleur.

Comme ils l’expliquent très bien sur leur site :

« 87 minutes pour reprendre confiance dans notre capacité à porter le changement en nous-même, et dans la société ».

Partageant cette conviction, pas étonnement que je me sois tant retrouvée dans ce film !

8 Comments

  1. J’ai vu ce film en début d’année, une révélation .. 😉

    • Oui il est vraiment chouette ! et puis tellement cool ces images de l’Inde au début, ça rappelle de bons souvenirs ! Tu as vu Demain ?

      • Of course 🙂 Adoré aussi, ça fait du bien du positif dans le marasme ambiant des scénarios catastrophes. En revanche je viens de voir Before the Flood, le film de DICAPRIO et là j’ai eu envie d’aller sauter par la fenêtre tellement le sentiment d’impuissance est grand 🙁

        • ah je vais le regarder tiens ! Dans le même genre Years of living dangerously, de Michael C. Hall, l’acteur de Dexter est hyper badant…
          Mais je pense que c’est justement pour ça que Demain et En quête de sens cartonnent en prenant le sujet à contre courant !

  2. Pingback: Slow : La permaculture pour les nuls ! | L'inspiration engagée !

  3. Un film à noter pour mes vacances tout bientôt. 🙂
    (c’est drôle comme les 2 premiers paragraphes de ton article sont parlants! 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *