Slow : les huiles végétales

Petit rappel, cet article fait partie d’une série sur la slow cosmétique. Je ne me positionne absolument pas comme une blogueuse beauté : je me maquille environ trois fois par an, je ne connais pas par cœur les composants à éviter et j’essaye de finir un produit avant d’en acheter de nouveaux ! Par contre, je veux partager ici les sites auxquels je fais une confiance aveugle pour choisir mes produits ou marques, les labels auxquels je fais attention et les plateformes sur lesquelles je m’approvisionne !

idee slow cosmetique

Le résultat de mes recherches et expérimentations sur les savons saponifiés à froid et les déos naturels !

En quoi est-ce plus intéressant que les crèmes classiques ?

  • Les contenants sont en verre et donc recyclables à l’infini
  • 100% naturel et bio, difficile de faire une composition plus clean
  • une huile peut servir à de multiples usages (visage, corps, cheveux, cuisine)
  • un flacon dure vraiment longtemps, je dois en utiliser deux de 100ml par an pour les huiles que j’utilise tous les jours
  • je passe par un petit producteur qui consomme ses matières premières de façon locale (bon c’est sur que pour le jojoba ou l’avocat français, on repassera !)
  • les huiles végétales sont forcément vegan et cruelty free

Ce n’est pas compliqué, je les achète toutes sur le site de Saint Hilaire ! J’aime leur façon de faire locale et bio et les produits sont de qualité.

En général je vais sur le site d’Aromazone, plus complet, pour consulter toutes les propriétés spécifiques à chaque huile et je passe commande sur Saint Hilaire. J’évite de consommer chez ce monstre de la cosmétique alternative, je préfère acheter en direct auprès de petits producteurs que d’alimenter cette machine qui a un peu perdue en qualité au fil du temps. Pour plus d’informations à ce sujet, je vous envoie vers les deux très bons articles de Friendly Beauty : De consommatrice raisonnée a consom’actrice assumée et Nourrir la Sardine plutôt que la baleine.

Le visage

Contrairement à ce qu’on croit les huiles ne rendent absolument pas la peau grasse ! L’effet un peu gras disparaît avec un rapide message et quelques minutes. Cela fait plus d’un an que je n’ai plus utilisé de crème de jour classique et ça ne me manque vraiment pas.

J’utilise de l’huile d’argan ou de jojoba au quotidien. J’y ajoute une goutte d’huile essentielle de tea tree si j’ai quelques boutons. J’utilise pas mal d’huiles essentielles mais leur usage est délicat et je préfère ne pas m’engager sur ce sujet.

Je louche sur le serum de Denovo, je sauterai sans doute le pas un jour !

Je vous met ici un super tableau recap par Huiles et sens pour trouver celles qu’il vous faut :

huiles vegetale par type de peau

Le corps

J’alterne entre huiles d’argan et d’amande douce ! A vrai dire avec les savons saponifiés à froid, ma peau a beaucoup moins besoin d’avoir des compléments d’hydratation, j’en utilise assez peu donc.

Les cheveux 

Une fois par mois environ, je passe la nuit avec un mélange d’huiles (instant glamour !) sur les cheveux : argan, olive ou coco. Je rajoute parfois du beurre de karité de chez Karethic ou un peu de gel d’aloe verra selon les besoins. J’utilise aussi le beurre de karité comme baume à lèvres d’ailleurs.

Une petite entorse à mon régime « huile », j’utilise la fameuse crème lactée de Denovo, qui est une sorte de crème de jour pour cheveux un peu sec, l’odeur est géniale et le produit très efficace.

et voila !

2 Comments

  1. Pingback: Slow : les savons saponifiés à froid | L'inspiration engagée !

  2. Pingback: Slow cosmétique : les déos | L'inspiration engagée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *