Slow : les savons saponifiés à froid

Petit rappel, cet article fait partie d’une série sur la slow cosmétique. Je ne me positionne absolument pas comme une blogueuse beauté : je me maquille environ trois fois par an, je ne connais pas par cœur les composants à éviter et j’essaye de finir un produit avant d’en acheter de nouveaux ! Par contre, je veux partager ici les sites auxquels je fais une confiance aveugle pour choisir mes produits ou marques, les labels auxquels je fais attention et les plateformes sur lesquelles je m’approvisionne !

J’ai déjà parlé des huiles végétales ici !

et des déos naturels par la !

idee slow cosmetique

Voici le résultat de mes recherches et expérimentations sur les savons SAP !

En quoi est-ce plus intéressant que les gels douche classiques ?

  • Tout au plus un simple emballage papier recyclable et la plupart sont vendus sans aucun emballage et surtout sans plastique
  • 100% naturel et bio, difficile de faire une composition plus clean pour la santé et l’environnement
  • Le procédé de fabriquation et leur composition les renntd très doux et n’assèchent pas du tout la peau
  • Je passe par un petit producteur, je soutiens l’artisanat et la production locale
  • Les savons SAP sont quasiment tous vegan et cruelty free

Comparaison composition savons SAP et classiques

Attention, il ne faut pas les confondre avec les savons classiques, qui sont loin d’avoir de belles compositions.

Victoria en fait une analyse plus poussée sur son site ici, elle y donne un exemple frappant :

« Exemple de la composition d’un savon industriel (Nivea Creme Soft):

Sodium tallowate, sodium cocoate, Sodium Palm Kernelate, Aqua, Glycerin,Parfum, Octyldodecanol, Sodium Chloride, Sodium Thiosulfate, Prunus Dulcis, TetraSodium Etidronate (EDTA), Lanolin Alcohol, Disteardimonium Hectorite, Methyl Benzoate, Cl 77891

De la graisse de bœuf, un dérivé d’huile de palme, du parfum synthétique, un libérateur de formaldéhyde potentiellement cancérigène, un conservateur »

Comparé à la composition de mon savon actuel Du coté d’Alep de Zébulles : Sodium Olivate*, Sodium Laurelate*, Aqua, Glycerin, Laurus Nobilis Oil*

Autrement dit de l’huile d’olive*, de l’huile de baies de laurier*, de l’eau et de la glycérine naturellement produite par la saponification. Les ingrédients suivis d’une astérisque sont bios.

Le procédé de saponification à froid

En deux mots c’est un processus de transformation d’huiles et/ou beurres végétaux en savon + glycérine. Cette méthode est la seule qui conserve la glycérine, ce qui confère des propriétés hydratantes aux savons. Au cours de ce processus les huiles (végétales et essentielles) ne sont pas chauffées ni dénaturées et conservent ainsi leurs propriétés.

Qui plus est, le savonnier est attentif à ce que l’intégralité des huiles ne soit pas transformée en savon afin que l’on puisse bénéficier au mieux de leurs vertus (hydratant, émollient = adoucissant, régénérant, apaisant..)

Le savon à froid peut être surgras (on y a ajouté encore un peu d’huile en fin de fabrication).

Le vrai savon à froid est donc plus doux et moins agressif pour le film hydrolipidique de la peau.

Gaiia précise que ces savons sont 100% biodégradables et n’engendrent aucune pollution de l’eau et de la terre pendant sa fabrication ou son utilisation.

Pour information, les savonniers industriels (99% des savons) retirent la glycérine pendant le processus de fabrication pour la revendre à un prix supérieur à celui du savon à l’industrie cosmétique. C’est pourquoi ils assèchent la peau et génèrent une sensation d’inconfort.

Les marques que j’aime

J’ai testé et approuvé les savons des marques Zébulles et Gaiia.

Hydratants, super odeur, très doux que ce soit pour le visage ou pour le corps. Leur durée d’utilisation est très longue (au moins deux mois). C’est un format qui par ailleurs est pratique à transporter en voyage ! Pour les cheveux courts ils peuvent même servir de shampooing.

Au delà de tous ces avantages, j’aime beaucoup l’idée de faire vivre un savoir faire artisanal local et éthique ! Et de participer à la réussite de belles reconversions professionnelles !

J’aimerais bien tester plus tard ceux de Pachamamai, Clémence et Vivien ou encore Moé !

Je vous invite à naviguer sur ces différents sites pour trouver celui qui conviendra le mieux à votre peau et à ses besoins. C’est toujours agréable de naviguer sur les pages blog, comprendre l’histoire de la marque, du savonnier, de l’origine des composants,..

Le prix

Certes les savons SAP sont plus chers que les savons industriels mais pour de simples raisons, tous les composants sont naturels, locaux et bio, par ailleurs on parle ici d’un procédé artisanal : le savonnier réalise ses mélanges et ses découpes lui même.

Il faut savoir que ces savons ont une durée d’utilisation assez longue (environ 2 mois) et leur pouvoir hydratant en fait un véritable soin lavant qui peut également être utilisé pour le visage.

 

 

 

3 Comments

  1. Pingback: La slow cosmétique pour les nuls ! | L'inspiration engagée !

  2. Pingback: Slow cosmétique : les déos | L'inspiration engagée !

  3. Pingback: Slow : les huiles végétales | L'inspiration engagée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *